Happiness day !

Dans le cadre de la qualité de vie au travail, 6 collaborateurs/ambassadeurs ont organisé un Happiness day dans les locaux de Cbp. L’objectif premier des ambassadeurs était de se faire connaître auprès des collaborateurs afin d’être facilement identifiable en cas de besoin. Le rôle des ambassadeurs est relativement simple, tout en étant très délicat. Au sein d’un réseau d’aide mis en place en 2016, dans lequel ils sont partie prenante avec la Direction des Ressources Humaines et la médecine du travail (le médecin et l’infirmier), ils ont pour vocation d’être des interlocuteurs de proximité pour les salariés rencontrant des difficultés professionnelles les mettant en situation de mal-être. Cela peut être des problèmes relationnels avec un ou plusieurs collègues ou leur manager, des situations de violence ou encore la charge de travail par exemple.

Un ambassadeur n’est ni un juge, ni un arbitre, encore moins un psychologue. Ses principales qualités reposent sur la bienveillance, l’écoute, le discernement. « Savoir alerter suffisamment tôt pour pouvoir désamorcer des situations qui, sinon, pourraient se dégrader, tout l’enjeu des ambassadeurs est là » précise Jean-Christophe, un des ambassadeurs.

A travers plusieurs ateliers ludiques, les collaborateurs ont pu également identifier les différents risques psychosociaux éventuels et comprendre comment réagir face à ce type de situation.